L'acharnement et la négligence de Desjardins ont causé des préjudices sérieux à votre ZERO8

L'acharnement et la négligence de Desjardins ont causé des préjudices sérieux à votre ZERO8

Pour en finir avec cette injustice flagrante devant les tribunaux, merci d'appuyer notre courage via notre campagne de financement coopératif Quitte ou double

 

Deux fondateurs de ZERO8 poursuivis à tort

Fin 2013, le restaurant ZERO8 Quartier latin fermait en raison de coûts de loyers très élevés sur St-Denis et envisageait de se relocaliser à Montréal. Toutefois, un prêt octroyé par Desjardins était garanti par les biens du restaurant et par deux de nos fondateurs.

En décembre 2014, alors que nous avons tout tenté pour faire respecter les ententes que Desjardins avait pourtant acceptées, nos deux fondateurs ont été poursuivis par Desjardins.  Ils ont dû faire face au système judiciaire, parfois seuls et sans ressources, afin de défendre leurs droits.

L'acharnement de Desjardins dans cette affaire, son insouciance et ses volte-face ont causé des dommages tant envers les fondateurs, que le projet ZERO8, supporté par des centaines d'entre vous.  Ne cherchez plus pourquoi il s'est écoulé près de deux ans après la fermeture du ZERO8 de St-Denis et l'ouverture d'un nouveau restaurant sans gluten et sans allergènes sur la rue Bélanger à Montréal!   Malgré les preuves déposées dans ce dossier, Desjardins s'acharne encore aujourd'hui.

L’histoire en 5 faits saillants remonte à 2014 

#1

 

Février 2014, Desjardins est en accord et accepte la vente des biens du ZERO8 Quartier Latin avec un acheteur que nous avions trouvé et qui réglait entièrement la dette qui s'élevait alors à 62 633$.

#2  

Desjardins renie quelques mois plus tard l’offre qu’elle avait pourtant acceptée devant la Cour.

"Offre d'achat + Acceptation = Contrat"

#3

En septembre 2014, après des mois d’inaction et les menaces émergentes de Desjardins de poursuivre les fondateurs, le Groupe ZERO8 tente de faire une autre offre, tant pour récupérer les biens, que de diminuer la créance de sa filiale auprès de Desjardins.

#4 

Or, Desjardins ignore totalement les propositions du groupe et vend les biens à rabais, en catimini, à moins de 50% de la valeur qu'elle avait acceptée en février 2014.

#5 

Le comble, Desjardins poursuit en décembre 2014 les fondateurs pour 62 500$, malgré une entente de quittance et faisant même fi du montant de la vente qu'elle a depuis encaissée ! 

Bientôt: l'histoire du point de vue des fondateurs,
Desjardins tente de modifier une entente de quittance,
"Monsieur Dion, c'est du bla-bla"
et plus encore !
Abonnez-vous à notre infolettre

Le Groupe ZERO8 prend position

En 2017, ZERO8 a pris position dans ce conflit, supportant ses fondateurs et réclamant à son tour les dommages qui ont résulté des agissements de Desjardins et de ses représentants.  

 

David contre Goliath

Comme l’ont démontré les courageux citoyens de Ristigouche à l’aide de leur campagne de financement coopératif pour se défendre contre la pétrolière Gastem, il est possible de tenir tête à Goliath.  

 

Financement coopératif DésaccorD

Le programme de Prêts aux petites entreprises du fédéral permet à Desjardins de récupérer des contribuables des frais juridiques dépensés contre nos fondateurs.  Aucun contribuable n'a ce même droit lorsqu'il doit se défendre. Nous avons déjà engagé des milliers de dollars dans la défense de nos droits, mais nos moyens sont limités. C’est pourquoi nous sollicitons votre coopération par l’achat de certificats cadeaux DésaccorD afin que nous puissions faire face à Goliath!  

 

Quitte ou Double : des certificats qui peuvent doubler !

Nous proposons une formule Quitte ou double: on gagne, vous gagnez. 

Achetez des certificats de 10$ et :

quitte : échangez-les contre leur valeur nominale ou

double : attendez l'issue du procès et nous doublerons leur valeur si nous gagnons *

 

Comment participer?

  • Le plus simple : Par Interac : transférez un montant à cooperons@zero8.com (sans accent), il suffit de transférer un multiple de 10$ et d'inscrire votre courriel dans le message
  • VISA ou MC : en achetant les certificats sur notre site zero8.com/DesaccorD 
  • En restaurant : chez notre mandataire, ZERO8 Québec, au 1141 Bélanger (VISA, MC, Interac ou comptant)

Le procès est prévu pour décembre 2018.

Notes:

* sous la forme d'un rabais de valeur équivalente à la valeur nominale, valable dans les 12 mois suivant une décision favorable. 


Dans tous les cas, vos certificats gardent leur valeur nominale jusqu'à leur échange.

** Détails dans les documents et les pièces jointes aux différents dossiers déposé en Cour supérieure: Défense et demande reconventionnelle des fondateurs et Demande introductive d'instance d'Alimentation ZERO8 inc. et de sa filiale.  

Pour plus d'informations, écrivez nous à info@zero8.com